Coïncidences

  • Sur quelle route demeure la lumière ? Où est la route qui distribue la lumière ? (Job 38.19, 24)
    L’auteur du livre de Job, l’un des écrits les plus anciens du canon biblique, a l’intuition géniale d’un fait scientifique qui ne sera découvert qu’au XX° siècle. La lumière implique le mouvement, transmises par ondes à 300 000 KM/S. Elle ne peut demeurer que dans un chemin !
  • Job 37:7 Il met un sceau sur la main de tous les hommes, afin que tous se reconnaissent comme ses créatures
    Comment les hommes des générations précédentes pouvaient-ils comprendre ce passage ? Depuis le XIX° siècle, nous savons que ce verset a un sens bien particulier : il parle des empreintes digitales, uniques à chaque homme. Voilà ce qui est l’exacte définition du sceau !
  • Esaïe 60:5 Ton coeur bondira d’allégresse, quand les richesses de la mer se tourneront vers toi
    Dans cette prophétie sur la restauration de Jérusalem, le prophète Esaïe annonce un évènement précis, qui depuis le VIII° siècle av JC attendait de se réaliser. Jusqu’au XX° siècle, la Mer Morte fut considérée comme un lieu de désolation, symbole de la colère de Dieu contre Sodome et Gomorrhe. Or, en 1935, G.T.B. Davis écrivit dans une revue scientifique : On peut être stupéfaits par la quantité de sels chimiques contenus dans le Mer Morte. On estime que le potentiel de potasse, de brome, et des autres sels chimiques de ces ressources représentent 4 fois la richesse des Etat-Unis !
  • Genèse 1:12 La terre produisit de l’herbe portant sa semence selon son espèce (…) Dieu créa les grands poissons et les animaux que les eaux produisirent selon leur espèce…
    La Bible dans sa simplicité (ce n’est pas un manifeste scientifique) donne cependant quelques données précises que la science moderne a érigé en principe après maints débats et expériences. Ici, le principe génétique de l’espèce, classée et séparée des autres espèces, est déjà mentionné dans ces versets de la Bible. C’est précis, n’est-ce pas ?
  • Josué 10:13 Le soleil s’arrêta au milieu du ciel et ne se hâta point de se coucher, presque tout un jour. Il n’y eut point de jour comme celui-là ni avant ni après.
    2 Rois 20:11 L’Eternel fit reculer l’ombre de dix degrés sur les degrés d’Achaz, où elle était descendue
    Dans la Bible, Dieu a toujours respecté les lois de la Création. Mais au cours des 2 évènements mentionnés ci-dessus, l’Eternel bouleverse la Planète Terre toute entière : dans Josué, Il empêche la planète de suivre sa rotation naturelle pendant presque 24 heures ! Dans l’autre épisode, Il fait reculait une ombre sur un cadran : c’est à dire qu’il fait remonter l’axe de rotation de la planète pendant environ 40 minutes ! Impensable ! Délirant ! Pures sornettes ! S’écrieront les scientifiques. Pourtant, un groupe d’astronomes ont souhaité calculé l’âge précis de la planète Terre pour la mise en orbite d’un satellite. Ils ont donc appliqué leurs calculs sur la base des découvertes scientifiques actuelles et sont arrivés à un résultat faux : tous leurs calculs donnaient 24 heures d’existence supplémentaire à la planète. Cet écart de 24 heures ne put être expliqué mathématiquement. L’un des scientifiques appris l’existence des deux histoires bibliques dont il convint de l’incroyable vérité. Il y a de quoi rester sceptique, non ?
  • Psaume 8:9 Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui parcourt les sentiers des mers.
    Cette intuition est également géniale pour l’époque où elle fut rédigée, par un peuple qui de surcroît n’était pas marin. Ces courants océaniques, formés par les vents ne commenceront à être connus qu’aux temps modernes grâce aux grands navigateurs. Et les couloirs des grands oiseaux migrateurs encore plus tard.
  • Job 38:22 As-tu accédé aux réserves de neige, vois-tu les réserves de grêle que j’épargne pour les temps de détresse, pour le jour de la mêlée et de la guerre ?
    Cette indication du livre de Job prédit que de puissantes ressources énergétiques et explosives se trouvent dans les glaces des pôles, continents que les hommes n’ont pu encore exploiter ! Mais déjà au cours de la première guerre mondiale, les scientifiques avaient du mal à contrôler le transport des explosifs de haute puissance. Un savant juif pria Dieu de lui donner une solution. Et ce verset lui donna l’intuition de transporter ces explosifs dans de la glace pillée : le problème du transport fut aussitôt résolu !
  • Jérémie 33:22 On ne peut compter l’armée des cieux
    Pour nous hommes du XXI° siècle, le nombre infini des étoiles est une évidence qui ne nous surprend plus. Mais pour les chercheurs des générations anciennes, il en allait autrement. Hipparque en 150 av JC estime leur nombre à 1026. Ptolémée au temps de Jésus en compte 1056. Ce n’est qu’en 1610 de notre ère que Galilée, armé d’un télescope conclura : Les étoiles ne sauraient être comptées !. Le prophète Jérémie, lui, a eu cette intuition géniale au cours du VII° siècle avant Jésus-Christ.
  • Job 38:7 Quand les étoiles jubilaient ensemble alors que les étoiles du matin éclataient en chants d’allégresse…
    Voici un verset très poétique qui prêtent aux étoiles une caractéristique purement humaine : le chant d’adoration. Quelle étrangeté cependant de constater qu’au XX° siècle, les astronomes ont découvert le chant des étoiles, comme un cri strident véhiculé par leurs instruments scientifiques !
  • Amos 5:8 Il appelle les eaux de la mer et les répand à la surface de la terre.
    Esaïe 55:10 Comme la pluie et la neige descendent des cieux et n’y retournent pas sans avoir arrosé, féconder la terre et fait germer les plantes…
    Ces deux versets sont d’une précision époustouflante dans leur simplicité de langage : ils évoquent exactement le Système hydrographique de la planète Terre : Evaporation-Condensation-Précipitation en un cycle incessant ! Ce phénomène scientifique ne fut découvert qu’au cours des temps modernes. La Bible est bien en avance sur son temps.

D’où vient ce texte ?

Ce texte est la copie d’un article paru dans le journal de mon église. Il est signé Dominique Rollin, et parle de quelques coïncidences que l’on peut trouver entre la bible et les sciences. A lire pour ceux qui croient que la bible est mise hors-circuit par les sciences d’aujourd’hui ! Merci Dominique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.