Prédication : la nécessité de grandir

Michaël 0

Bonjour,

Je vous partage comme d’habitude le message que j’ai donné dans mon assemblée dimanche dernier. Le thème était “la nécessité de grandir”. L’idée c’était d’expliquer que la croissance spirituelle n’est pas une option, mais c’est quelque chose de tout à fait nécessaire. Mes propos ont essentiellement tourné autour des 2 passages suivants :

Pour moi, frères, ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ. Je vous ai donné du lait, non de la nourriture solide, car vous ne pouviez pas la supporter ; et vous ne le pouvez pas même à présent, (3-2) parce que vous êtes encore charnels. (3-3) En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme ? Quand l’un dit : Moi, je suis de Paul ! et un autre : Moi, d’Apollos ! n’êtes-vous pas des hommes ? Qu’est-ce donc qu’Apollos, et qu’est-ce que Paul ? Des serviteurs, par le moyen desquels vous avez cru, selon que le Seigneur l’a donné à chacun. J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n’est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. Celui qui plante et celui qui arrose sont égaux, et chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail. Car nous sommes ouvriers avec Dieu. Vous êtes le champ de Dieu, l’édifice de Dieu. Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus.

La Bible, 1 Corinthiens 3.1-10 (LSG)

« Nous avons beaucoup à dire là-dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide. Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice ; car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux œuvres mortes, (6-2) de la foi en Dieu, de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel. C’est ce que nous ferons, si Dieu le permet.» (Hébreux 5:11-6:3 LSG)

La Bible, Hébreux 5.11-6.3 (LSG)

N’hésitez pas à me laisser un commentaire ou à m’envoyer un mail !

Michaël

Tags:

Michaël

Chrétien, de formation scientifique (chimie) mais recyclé (c'est bien vu à notre époque) dans l'informatique, je m'intéresse à un tas de choses. Vous retrouverez donc ce joyeux mélange sur ce site. Certains sujets m'ayant donné du fil à retordre, je me dis qu'en écrivant ces articles, ça peut aider certaines personnes à trouver plus rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.